la musique

Un musicien du philharmonique de Berlin, un jour qu’il rangeait son grenier, trouva une vieille lampe à huile. Il la prit, la nettoya, et (bien sur) un génie en sorti.
- Soit béni, Ô mon maître ! Pour m’avoir libéré, tu peux faire un vœux et un seul.
- Un seul ? Il faut donc que j’en choisisse un qui puisse changer la face du monde.
Alors, il réfléchi longuement.... et au bout de quelques heures il sorti une grande carte du monde et dit ceci :
- Il y a des guerres au Moyen-Orient depuis trop longtemps, j’aimerai que cela cesse et que tous vivent en paix...
Le génie essaya de cacher son embarra, dit qu’il était un très vieux génie, qu’il ne se sentait pas à la hauteur de la tâche et finalement demanda à son maître de choisir un autre vœux.
Après une courte réflexion, le musicien demanda :
- J’aimerai que le pupitre d’alto de l’orchestre joue juste.
-Euh ... je vais voir ce que je peux faire pour le Moyen-Orient

Quelle est la note qui est toujours malade?
le fa bémol parce qu’elle vaut mi(vomie)

 C'est un batteur qui arrive au Paradis. Il y a plusieurs portes avec un Q.I. marqué dessus.
Il ouvre la première (170), il y a deux types qui discutent :"La transformée de Fourrier sert aussi pour la cryptographie quantique…"
SLAM.
Il essaye la deuxième porte (130):" Le ça prend le dessus sur le moi lors de refoulements corticobrachéens…"
SLAM.
La troisième (95):"… le journal d'aujourd'hui est très succinct à propos de …"
SLAM.
La quatrième (35), il y a deux types qui se regardent et qui rigolent.
Bof.
Et la cinquième (10) :"… et tu utilises quelle marque de baguettes ?…

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×